FRISE CHRONOLOGIQUE

REMONTONS ENSEMBLE LE TEMPS
TIMELINE CYBER
1912 – Turing
Naissance d'Alan Turing, mathématicien et cryptologue britannique, auteur de travaux qui fondent scientifiquement l'informatique. C’est un visionnaire, il voulait savoir si l’ordinateur pouvait penser … si la machine peut-être intelligente
1941 – Z3
Konrad Zuse a révolutionné l'informatique pour toujours. Son invention, le Z3, a été présentée au Laboratoire allemand de l’aviation à Berlin le 12 mai 1941, comme le premier ordinateur au monde entièrement automatisé et contrôlé par des programmes. 
1944 – MARK 1
L’IBM ASCC (ou MARK 1) a été le premier grand calculateur numérique construit aux États-Unis chez IBM. Il est considéré comme étant l'un des premiers calculateurs universels. Il est capable de réaliser 3 opérations sur 23 chiffres par seconde. Il mesure 16 m de long, 2.40 m de haut et pèse 4.5 tonnes
1945 – ENIAC
Electronic Numerical Integrator And Computer est né en 1945. Il peut être reprogrammé pour résoudre, en principe, tous les problèmes calculatoires. Ses capacités sont impressionnantes, il calcul 330 opérations par seconde, contient 17 468 tubes à vide cadencée à 100 kHz. Son poids est de 30 tonnes et il occupe une surface de 72 m2 pour une consommation électrique de 140 kW.
1946 – TMRC
En septembre 1946, un groupe de 26 étudiants créa sur le campus du MIT une nouvelle organisation appelée Tech Model Railroad Club (TMRC). Le TMRC s’est consacré à la construction et à l’exploitation de ce qui est rapidement devenu un immense système de voies ferrées.
Le terme « hacker » apparaît le 5 avril 1955 dans le jargon du TMRC
1949 – Modem
Développé pour transmettre les signaux radar du groupe de Jack Harrington au Centre de recherche Air Force de Cambridge (AFCRC) près de Boston, le modem module les données numériques en sons et démodule les sons reçus en données numériques. (MODulation + DEModulation = MODEM).
1951 – UNIVAC I
L'UNIVAC I (UNIVersal Automatic Computer I) est le premier ordinateur commercial réalisé aux États-Unis. Il utilise 5 200 tubes à vide, pèse 13 tonnes, consomme 125 kW pour une puissance de calcul de 1 905 opérations par seconde avec une horloge à 2,25 MHz
1954 – Fortran
Fortran (FORmula TRANslator) est un langage de programmation utilisé principalement pour le calcul scientifique. C'est le plus ancien langage de programmation de haut niveau, devenu au cours des décennies, le langage le plus utilisé en informatique scientifique et technique.
1954 – IBM 704
L'IBM 704, premier ordinateur de série doté de capacité d'arithmétique en virgule flottante, fut introduit par IBM. Il peut exécuter jusqu'à 12.000 ajouts à virgule flottante par seconde. Il à été installé dans le bâtiment 26 du MIT dès 1957.
1947 – TAT1
Mise en service de TAT1, premier câble transatlantique téléphonique à technologie coaxiale et à modulation de courant et de fréquences. Il contient 60 circuits téléphoniques. En 2018, on dénombre plus de 400 câbles sous-marin (1,3 millions de Km, soit 32 fois le tour de la terre).
1957 – DEC
Digital Equipment Corporation était une entreprise de l'industrie informatique fondée aux États-Unis. La société DEC a ouvert la voie de l'informatique interactive commerciale et des systèmes d'exploitation à temps partagé avec la série de mini-ordinateurs PDP.
1958 – ARPA
Suite au lancement de Sputnik l'année précédente, les États-Unis vexés créent l’ARPA, l’Advanced Research Projects Agency, pour ne plus être dépassés technologiquement. Elle fait partie du département de la Défense des États-Unis chargée de la recherche et développement des nouvelles technologies destinées à un usage militaire.
1959 – COBOL
COBOL est l’acronyme de COmmon Business Oriented Language qui révèle sa vocation originelle : être un langage commun pour la programmation d'applications de gestion. Aujourd'hui, il est surtout utilisé dans les secteurs de la banque, des assurances, des grandes administrations
1961 – SpaceWar
Spacewar! est un shoot 'em up multidirectionnel en deux dimensions qui met en scène deux vaisseaux dans un combat spatial. Le jeu est développé par Steve Russell et est écrit pour le DEC PDP-1 qui vient d'être installé au Massachusetts Institute of Technology.
1962 – BARAN
Paul Baran, pionnier d'Internet, restera l'un des inventeurs de la transmission par paquet et du concept de réseau distribué, théoriquement « indestructible ». Il mènera un long combat solitaire pour défendre son projet, suite au scepticisme de la RAND Corporation, du Pentagone et surtout contre l’hostilité de la firme AT&T.

1964 – BASIC
Le langage BASIC a été conçu par John George Kemeny et Thomas Eugene Kurtz au « Dartmouth College » pour permettre aux étudiants des filières autre que scientifiques d'utiliser des ordinateurs. BASIC se voulut interactif et simple : ses sept instructions devaient pouvoir être enseignées en une demi-journée.
1965 – MAIN FRAME
Un ordinateur central ou un macroordinateur (mainframe computer), est un ordinateur de grande puissance de traitement et qui sert d'unité centrale à un réseau de terminaux. L’IBM 360 est un calculateur fabriqué par la firme International Business Machines qui a massivement contribué à imposer les ordinateurs dans le monde tant scientifique que des affaires.
1966 – Réalité virtuelle
Thomas A. Furness III introduit la technologie de la réalité virtuelle au sein de l'Armée de l'Air, qui se voit désormais dotée d'un simulateur de vol. Le premier casque de réalité virtuelle est créé à l'Université de l'Utah dans les années 1970 par Daniel Vickers.
1967 – PDP 10
La PDP10 est restée la machine préférée des hackers pendant près de quinze ans avec le TOPS-10 (système d'exploitation de la société DEC) et MACRO-10 (son langage d'assemblage).
1968 – INTEL
Intel Corporation est une entreprise américaine fondée par Gordon Moore, Robert Noyce et Andrew Grove. Elle invente le premier microprocesseur, l'Intel 4004 pour le fabricant japonais de calculatrices Busicom.
1968 – Réalité augmentée
van Sutherland et deux de ses étudiants (Danny Cohen, Bob Sproull) de l’université d’Harvard mettent au point d’un logiciel de retraitement d’images qui sera véritablement LA première application de réalité augmentée.
1969 – ARPANET
Le projet de connecter les centres de calcul des universités en contrat avec l’ARPA visait à réduire le rapport entre le coût de l’information et le temps de sa communication. C’est le premier réseau qui utilise une communication par paquet, ancêtre de l'Internet.
1969 – Unix
UNIX (parfois écrit « Unix »), est une famille de systèmes d'exploitation multitâche et multi-utilisateur dérivé du Unix d'origine. Ken Thompson, du laboratoires Bell développa la première version d'un système d'exploitation mono-utilisateur sous le nom de New Ken's System. Il réalisa ce travail sur un mini-ordinateur PDP-7 de marque DEC. Le nom Unics fut suggéré par Brian Kernighan et fut par la suite contracté en Unix.
1971 – 4004 x68
Le 4004 x86 est le premier processeur commercialisé par Intel, avec une puissance d'exécution de 92 600 opérations par seconde. Il contient 2 300 transistors, et son tarif à l'époque est de 200 dollars. A l'origine, il est destiné au fabricant de calculatrice nippon Busicom.
1971 – Blue Box
La Blue Box est un dispositif, le plus souvent électronique, permettant de frauder les télécommunications pour les uns, d'explorer le plus grand réseau du monde pour les autres. En septembre 1971, aidé de John Draper, Steve Jobs et Steve Wozniac décident de monter et vendre des blue box
1971 – Email
Mise au point par l’Américain Ray Tomlinson de la première adresse électronique utilisant le signe « @ » et considéré comme le précurseurs du courrier électronique.
1973 – POUZIN
Louis Pouzin est un ingénieur polytechnicien et chercheur français en informatique. Avec l'équipe du projet Cyclades, il invente en 1973 le datagramme et contribue ainsi au développement des réseaux à commutation de paquets.
1973 – TCP
Robert Kahn et Vinton Cerf lancent la conception d’un nouveau protocole : TCP (Transmission Control Protocol) afin de connecter plusieurs réseaux, le protocole NCP existant étant inadéquat.

1973 – Xerox Alto
Le Xerox Alto a été conçu au Xerox PARC en 1973. Il fut l'un des premiers ordinateurs à usage personnel et le premier à utiliser la métaphore du bureau, ainsi qu'une interface graphique. Le père de l'Alto, Charles P. Thacker, a reçu le Prix Turing 2009 pour ses travaux sur cet ordinateur.
1973 – Community Memory
Le terminal de la Community Memory (BBS mis en place en 73 et créé par Efrem Lipkin, Mark Szpakowski, Lee Felsenstein et Jude Milhon dans un hangar de San Francisco). Il est basé sur un ordinateur à temps partagé SDS 940, placé à San Francisco, placé dans un magasin de disques (Leopold's Records) de Berkeley, communicant à 110 bauds. C'était l'une des premières communautés en ligne.
1974 – Computer Lib
Computer Lib est un livre de Ted Nelson présenté comme «le manifeste clandestin le plus vendu de la révolution des micro-ordinateurs». Il est décrit comme «l'épopée de la révolution informatique, la bible de le rêve du pirate informatique" et a inspiré une génération d'amateurs de bricolage.
1975 – ALTAIR 8800
L'Altair 8800 du constructeur MITS, crée par Ed Roberts et Forrest Mims, est un micro-ordinateur vendu en kit électronique et destiné aux amateurs. Il est considéré comme l'un des premiers micro-ordinateurs vendus aux particuliers. Les données étaient saisies par des interrupteurs, et l'affichage se faisait par des LED.
1975 – Microsoft
Paul Allen apprends l'informatique à la Lakeside School, école privée de Seattle, où il devient ami avec Bill Gates. Ce dernier le pousse à fonder une société avec lui. Allen suggère le nom de Microsoft, mélangeant les termes de Microcomputer et Software.

1975 – Homebrew CC
Le Homebrew Computer Club est un club d'informatique de la Silicon Valley lancé le 5 mars 1975 par Gordon French. Il en organisant la première réunion dans son garage à Menlo Park. On pouvait y trouver : Lee Felsenstein, Steve Wozniak, Steve Jobs, John Draper, Steve dompier, ...
1976 – Apple Computer
Ronald Gerald Wayne est l'un des trois cofondateurs d'Apple Computer le 1er avril 1976, avec Steve Jobs et Steve Wozniak. L'Apple 1, conçu dans le garage des Jobs, fut le premier produit d'Apple mis en vente en avril 1976. Son prix était alors de 666,66 $, environ 200 unités furent produites.

1976 – SOL 20
Le Sol 20 est apparu sur la couverture du numéro de Juillet 1976 Popular Electronics comme un « terminal intelligent de haute qualité ». Il à été conçu par Les Salomon et réalisé par Lee Felsenstein. Le premier Sol-20 fut son apparition au Personal Computing Show en Août 1976 où il a été un énorme succès.
1977 – Commodore PET
Le Commodore PET (Personal Electronic Transactor) est un ordinateur personnel commercialisé par Commodore International. Le PET a été présenté pour la première fois à la foire de Hanovre en mars 1977. En France, son prix d'achat était d'environ 5 000 francs.
1977 – TRS-80
RadioShack est une entreprise américaine de vente de produits et de composants électroniques. Elle est à l'origine du TRS -80 équipé d'un processeur Z-80, langage BASIC sur 4 ko ROM et 4 ko de RAM.
1977 – WC Computer Faire
La West Coast Computer Faire était une conférence et une exposition annuelles de l’industrie informatique. La première a été organisée par Jim Warren et Bob Reiling, une sorte de « Woodstock de l’informatique ». C'est à cette occasion qu'Apple 2 fut présenté par Steve Job et Woz.
1979 – VisiCalc
VisiCalc fut le premier logiciel tableur destiné à un ordinateur individuel, l'Apple II. Véritable outil destiné à des applications comptables et commerciales, il à révolutionné l'informatique personnelle avec l'entrée de l'ordinateur dans l'entreprise.
1978 – Minitel
Le Minitel est un type de terminal informatique destiné à la connexion au service français de Vidéotex baptisé Télétel. D'après son inventeur, Bernard Marti, le nom « Minitel » est l'abréviation de « Médium interactif par numérisation d'information téléphonique », et à été crée au Centre commun d'études de télévision et télécommunications à Cesson-Sévigné près de Rennes. Le réseau Teletel est fermé le 30 juin 2012
1979 – ATARI
Atari est une entreprise américaine fondée par Nolan Bushnell et Ted Dabney, considérée comme pionnière et fondatrice de l'industrie du jeu vidéo. Le premier modèle est l'Atari 400 crée en 1979. L'entreprise se lance avec Pong, un jeu qui deviendra un succès planétaire (Steve Wozniak est fan).
1980 – QDOS
QDOS (Quick and Dirty OS) est un système d'exploitation développé par Tim Patersonn et revendu 50 000 dollars à Microsoft. Il fut modifié et renommé MS-DOS pour être intégré sur tous les PC d'IBM.
1980 – Mystery House
Mystery House est le premier jeu d'aventure graphique de l'histoire des jeux vidéo, conçu et écrit par Roberta Williams, programmé par son mari Ken Williams. Mystery House ferait partie d'une série de six aventures intitulées Hi-Res Adventures, vendu à environ 80 000 exemplaires.
1981 – IBM 5150
La firme IBM se lance sur le marché le Personal Computer, et assemble son premier micro-ordinateur l'IBM 5150 produit à plusieurs millions d'exemplaires. Il comportait un microprocesseur Intel 8088 cadencé à 4,77 MHz et une mémoire vive de 16 ko pouvant être portée à 256 ko. Il assura quelque temps à IBM 21 % du marché des micro-ordinateurs.
1981 – Osborne 1
L'Osborne 1 est un des premiers ordinateurs portables commercialisé, conçu par Adam Osborne et Lee Felsenstein de la firme américaine Osborne Computer Corporation. Il est inspiré de l'ordinateur NoteTaker (développé par Xerox PARC), utilisait un écran CRT de 5 pouces et pouvait s'insérer sous un siège d'avion.
1981 – CCC
Le Chaos Computer Club, est un groupe de Hacker Allemand très influent en Europe, connus en pour le hack du Bildschirmtext (le Minitel allemand). Andy Müller-Maguhn, membre du bureau et longtemps porte-parole, y est rentré à l’age de 14 ans.


1982 – COMPAQ CC
Compaq Computer Corporation est créée par Rod Canion, Bill Murto et Jim Harris, trois anciens ingénieurs de Texas Instruments. Compaq est l'abréviation de COMPatibility And Quality. Le premier ordinateur produit par Compaq est portable, il pèse 12 kg.
1982 – Commodore 64
Le Commodore 64 est un ordinateur personnel conçu par Commodore Business Machines Inc. , sous l'égide de Jack Tramiel. Il fut la première machine vendue à plusieurs millions d'exemplaires, et restera le modèle d'ordinateur personnel le plus vendu (Livre Guinness des records).
1983 – GNU
Richard Matthew Stallman, hacker du MIT pendant des années, programmeur et militant du logiciel libre, il lance en 1983le projet GNU et la licence publique générale GNU (connue aussi sous le sigle GPL). Il a popularisé le terme anglais « copyleft »
1983 – Kevin Poulsen
Kevin Poulsen (aka Dark Dante), ado de 17 ans et premier hacker à être jugé au états unis. Cette attaque poussera le ministère de la défense à diviser l'Arpanet en deux entités : une branche militaire et une branche civile : Internet.


1984 – Cult of the Dead Cow
Cult of the Dead Cow est une organisation de hacker et un média de masse « Do it yourself » fondée aux États-Unis. Connue pour avoir créé plusieurs outils destinés aux hackers, comme Back Orifice présenté au Def Con 6 en 1998. Elle promeut activement le BBS avec son magazine électronique souterrain (ezine).
1984 – 2600
« 2600: The Hacker Quarterly » est un magazine trimestriel américain traitant des sujets liés au monde du hacking. Il est publié et édité par Emmanuel Goldstein et son entreprise, 2600 Enterprises, Inc. Il organise des réunions informelles et non officielles liés au milieu underground hacker, dans de nombreuses villes du monde.
1985 – Phrack
Phrack est un magazine électronique underground international de langue anglaise édité par et pour des hackers. Il est généralement considéré comme le fer de lance technique de la mouvance hacker. C'est un magazine électronique édité sous la forme de fichiers texte ASCII 7 bits.
1986 – The mentor
Loyd Blankenship (alias The mentor ) fut l'un des hackers américains les plus connus dans les années 1980 lorsqu'il était membre des groupes de hackers Extasyy Elite et Legion of Doom. Il est l'auteur du  « Manifeste du hacker », publié par l'e-zine underground Phrack. Ce texte est perçu à l’époque comme l’un des textes fondateurs de la contre-culture des hackers.
1986 – Burrning Man
Lancement par Larry Harvey de Burning Man, fête annuelle qui demeure l'un des symboles de la contre-culture, en écho aux mouvements des années 1960 aux Etats-Unis. Cet événement est censé favoriser la créativité de tous ceux qui, en lien avec la Silicon Valley, contribuent à l'avènement de l'utopie numérique.
1987 – ADSL
Invention par deux ingénieurs américains, Joseph Lechleider et John Cioffi, de la technologie numérique ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line), qui permet la transmission d'un signal vidéo par une ligne téléphonique.
1988 – Morris
Robert Tappan Morris lance le premier ver de l’histoire, qui infecte plusieurs milliers d’ordinateurs. Il écopera de 3 ans de probation, 400 h de TIG, 10 000 dollars d’amende. Le CERT Coordination Center, un organisme de prévention des risques informatiques, est mis en place à la suite de l’affaire.

1989 – Tim Berners-Lee
TTimothy John Berners-Lee est le principal inventeur du World Wide Web en développant les adresses web (URL), l'Hypertext Transfer Protocol (HTTP) et l'Hypertext Markup Language (HTML). Depuis 1994, il préside le World Wide Web Consortium (W3C), organisme qu'il a fondé et s'installe au MIT.

1990 – Archie
Création de l'un des premiers moteurs de recherche, Archie, logiciel contenant des archives FTP (File Transfer Protocol) par Peter Deutsch, Alan Emtage, Bill Heelan et Mike Parker de l'université McGill à Québec.
1990 – EFF
Création par Mitch Kapor, John Gilmore, et John Perry Barlow, de l'Electronic Frontier Foundation (EFF) ayant pour objet de garantir le respect des libertés d'expression et d'information dans le cyberespace.
1991 – Linus Torvalds
Linus Benedict Torvalds, est un informaticien américano-finlandais connu pour avoir créé, à 21 ans, le noyau Linux lors de sa thèse de master, intitulée Linux: A Portable Operating System. Il est également à l'origine du logiciel de gestion de versions décentralisée Git.
1994 – ASSANGE
Julian Assange est un informaticien et cybermilitant australien. après avoir piraté, à l'age de 17 ans,
la NASA, les systèmes informatiques du Pentagone et des renseignements américains, il est poursuivi et arrêté et passe deux années sous les verrous. Il est surtout connu comme fondateur, rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks.
1992 – ISOC
Naissance de l’Internet Society (ISOC), association de droit américain créée par les pionniers d'Internet pour promouvoir le développement des réseaux informatiques dans le monde.
1993 – Renater
Lancement de réseau français Renater (Réseau national de télécommunications pour la technologie, l'enseignement et la recherche).
1994 – W3C
Le World Wide Web Consortium, abrégé par le sigle W3C, est un organisme de standardisation à but non lucratif, fondé en octobre 1994 chargé de promouvoir la compatibilité des technologies du World Wide Web; Le W3C a été fondé par Steve Bratt et Tim Berners-Lee, l'inventeur du Web et fondateur du World Wide Web avec le soutien de l'organisme de défense américain DARPA.
1993 – Mosaic
NCSA Mosaic est un navigateur web développé à partir de fin 1992 au centre de recherches américain NCSA (National Center for Supercomputing Applications) par Eric J. Bina, Joseph Hardin et Marc Andreessen. Il a causé une augmentation exponentielle de la popularité du World Wide Web. Il était tellement populaire que l'expression « site Mosaic » a parfois été utilisée au lieu de « site web »
1994 – Justin Hall
Justin Hall est un journaliste et entrepreneur américain, mieux connu en tant que blogueur pionnier. Alors qu'il était étudiant au Swarthmore College, Justin a commencé son journal en ligne, Justin's Links from the Underground, qui proposait l'une des premières visites guidées du Web.
1994 – Barlow
Militant libertaire, essayiste, poète, éleveur de bétail et parolier, John Perry Barlow est considéré comme un pionnier d’Internet. Il a co-fondé l’Electronic Frontier Foundation (EFF) et est l’auteur de la « Déclaration d’indépendance du cyberespace ».
1994 – Netscape
Netscape Communications est une entreprise d'informatique américaine pionnière du World Wide Web avec son navigateur web Netscape Navigator. Il a été utilisé par plus de 90 % des internautes en 1996 avant la première guerre des navigateurs. En 2006, leur nombre était inférieur à 1 %.
1994 – Amazon
Création de Amazon.com, la plus grande librairie virtuelle du monde, par Jeff Bezos. Après des début économique difficile, elle à réalisé ses premiers bénéfices au dernier trimestre de 2001. En juillet 2017, Amazon atteint une capitalisation historique de 510 milliards de dollars.
1995 – Hackers
Hackers est un film américain réalisé par Iain Softley, sorti en 1995. Connu aussi sous les titres francophones de Hackers : Les Pirates du cyberespace. L'ordinateur central fictif que les étudiants piratent s'appelle Gibson, en hommage à l'auteur de science-fiction William Gibson.
1995 – Buck’s Restaurant
Buck’s Restaurant est proche de Sand Hill Road, un point chaud pour les plus puissants de Silicon Valley pour y faire du business. Netscape, PayPal, Hotmail et Tesla Motors sont parmi les entreprises dont les entrepreneurs ont tenu des réunions précoces chez Buck.
1995 – AltaVista
AltaVista ou Alta Vista est un moteur de recherche du World Wide Web. Il fut mis en ligne initialement à l'adresse altavista.digital.com en décembre 1995. Il à été développé par des chercheurs de Digital Equipment Corporation, Louis Monier et Michael Burrows.
1996 – Asso BUG
L’association rennaise Bug promeut les usages du numérique au bénéfice de tous. L’association mène depuis son origine un certain nombre de projets qui ont structuré son activité et fait sa notoriété en France. Elle à participé activement à l’émergence de l'Internet breton avec son portail alternatif www.rennet.org.
1997 – JAVA
Création de Java, langage de programmation pour Internet, par la société Sun en association avec IBM et Oracle. Les appliquettes écrites dans ce langage (Java applet) offrent aux sites Web de nouvelles possibilités en termes d'interactivité et d'animations.
1997 – Breizhoo
Breizhoo est le premier moteur de recherche régional en france. Il à été crée par l'équipe de l'agence MBA Multimedia à Rennes.
1997 – Netflix
Netflix est une entreprise américaine crée par Reed Hastings et Marc Randolph. Positionné initialement sur la fourniture d'un service en ligne de location et d'achat de DVD livrés à domicile, son service de vidéo à la demande par abonnement ne débutera qu'en 2007.
1997 – AFNIC
L’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) est une association loi de 1901 crée par la volonté conjointe de l’INRIA et de l’État français. Elle a pour mission de gérer les domaines Internet nationaux de premier niveau de la France (.fr)
1998 – Google
Google est une entreprise américaine de services technologiques fondée dans la Silicon Valley, par Larry Page et Sergey Brin, créateurs du moteur de recherche Google. En 2014, le classement Best Global Brands estime sa valeur à 107,43 milliards de dollars.
1998 – ICANN
Création de l'ICANN (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), organisme à but non lucratif de droit californien chargé de la gestion des noms de domaine. Ces missions sont d'administrer les ressources numériques d'Internet, telles que l'adressage IP et les noms de domaines de premier niveau (TLD), et de coordonner les acteurs techniques
1999 – Fab Lab
Le concept de FabLab a été créé par Neil Gershenfeld, professeur au MIT. Il est basé sur des principes d'ouverture et de collaboration autour du Do It Yourself. Ils s'appuient sur des machines de fabrication numérique et des réseaux qui permettent de s'échanger des fichiers dans le monde entier.
1999 – Napster
Napster est un pionnier des services de partage de fichiers en pair à pair, en particulier de fichiers musicaux au format MP3. Il a rapidement fermé, suite au accusations de violation massive du droit d'auteur par l'industrie de la musique.
2000 – Cloud Computing
Au début des années 2000 sont apparus des hébergeurs web capables d'héberger des applications dans leurs locaux informatiques. Dans ce contexte, l'ancêtre du SaaS correspondait au ASP. Le cloud computing public a été rendue possible par la généralisation des accès à Internet haut débit des particuliers et l'augmentation de la puissance des équipements informatiques
2000 – Y2K
Suite à une pénurie de place en mémoire et dans les fichiers, les programmeurs on été incités à coder les années sur deux chiffres seulement. En réalité, Y2K n'était pas à proprement parler un bug, mais un choix de conception des matériels informatiques, des logiciels et des bases de données.
2001 – Wikipédia
Lancement de l'encyclopédie en ligne ouverte et gratuite, Wikipédia, créée par Jimmy Wales et Larry Sanger. Elle est alimentée par les internautes eux-mêmes et financée par les dons (sans publicité). Elle est devenue en quelques années l'encyclopédie la plus grande et la plus consultée au monde.
2002 – TOR
Tor (The onion router) est un réseau informatique mondial, superposé et décentralisé, composé de nombreux serveurs (noeuds) permettant d'anonymiser l'origine de la connexion. C'est un des réseau du darknet(s), mondialement utiliser pour préserver l'anonymat de leurs usagers (bon et mauvais).
2003 – The Pirate Bay
The Pirate Bay est un site web créé en Suède, indexant des liens de fichiers numériques, permettant le partage de fichiers en pair à pair à l’aide du protocole BitTorrent. Il a été créé dans l’esprit d’une « culture libre ». Mis hors ligne à plusieurs reprises suite aux plaintes des ayants droits, il fera plusieurs fois son retour sur la toile avant de fermer (presque) définitivement en 2019.
2003 – Safari
Safari est un navigateur web pour Mac et iOS développé par Apple. Il est celui installé par défaut sur tous les ordinateurs Mac depuis Mac OS X v10.3. Dans les premières versions de Mac OS X, Apple distribuait le navigateur de Microsoft : Internet Explorer 😉
2003 – WordPress
WordPress est un système de gestion de contenu (Content Management System) gratuit, libre et open-source. Wordpress, successeur du logiciel b2 et Michel Valdrighi, est co-réalisé par Matthew Mullenweg, alors étudiant de 19 ans et Mike Little.
2003 – Skype
Skype a été fondé en 2003 en Estonie par Niklas Zennström et Janus Friis2 et développé par les programmeurs Ahti Heinla, Priit Kasesalu et Jaan Tallinn3. Ces trois Estoniens étaient déjà à l’origine du logiciel KaZaA. L'achat de Skype par Microsoft est finalisé au prix annoncé en mai 2011.
2003 – 4chan
4chan (ou 4channel), est un forum anonyme anglophone, mis en ligne par Christopher Poole, sa particularité est qu'il ne pratique pas la modération. Constitué d'un réseau d'échange d'images, il est considéré comme le « trublion du Web ».
2004 – Mozilla
Création de la fondation Mozilla par d"anciens salariés de Netscape et lancent le navigateur Firefox en 2004. Les logiciels phares sont entre autres le navigateur Web Firefox pour ordinateurs et le logiciel de courrier Thunderbird.
2004 – Facebook
Facebook (« trombinoscope » en anglais) est une société créée par Mark Zuckerberg. Début janvier 2011, Facebook est valorisé 50 milliards de dollars américains. Au premier trimestre 2020, Facebook comptait 2,6 milliards d'utilisateurs actifs chaque mois.
2004 – LCEN
Adoption de la loi n°2004-575 pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN) qui détermine notamment le niveau de responsabilité des hébergeurs de sites Web et réglemente le commerce électronique.
2005 – YouTube
a été créé en février 2005 par Steve Chen, Chad Hurley et Jawed Karim, trois anciens employés de PayPal, et racheté par Google en octobre 2006 pour 1,65 milliard de dollars. En 2018, chaque mois, YouTube compte plus d'1,9 milliard d'utilisateurs connectés.
2005 – Arduino
Massimo Banzi co-inventeur de la carte Arduino. Cette petite carte électronique programmable et son logiciel multiplateforme, permet grâce à ses nombreux capteurs, de créer facilement des systèmes électroniques
2006 – Maker Faire
La culture maker met l'accent sur l'apprentissage par la pratique dans un cadre social et écologique. Les makers, comme les hackers, valorisent la libre circulation de l’information. Depuis 2006, de grands évènements (les Maker Faire), organisés partout dans le monde, rassemblent plusieurs milliers de personnes aux profils très divers.
2006 -Twitter
Twitter est un réseau social de microblogage. Il permet à un utilisateur d’envoyer gratuitement de brefs messages, appelés tweets, sur internet.
2007 – iPhone
L'iPhone, le téléphone intelligent (smartphone) développé par Apple, est commercialisé pour la première fois aux Etats-Unis. Il va faire d'Apple la première capitalisation boursière du monde en cinq ans.
2007 – Graphe Global Géant
Le terme Graphe Global Géant (GGG) fut donc utilisé pour la première fois par Tim Berners-Lee. Il évoque ainsi le tissu social qui relie les réseaux sociaux (tels que Facebook) entre eux. Il propose d'utiliser le terme "Graphe" pour distinguer ces données intrinsèques.
2007 – Android
Android, qui fait référence au personnage du petit robot nommé Bugdroid, est le est un système d'exploitation mobile fondé sur le noyau Linux et développé par Google. Il fut proposé gratuitement et laissé librement modifiable par les fabricants de téléphones mobiles, ce qui facilita son adoption.
2008 – AppStore
Apple met en ligne son service AppStore qui permet de télécharger des applications pour iPhone : il révolutionne ainsi la manière d'utiliser Internet, qui va désormais passer par un magasin d'applications et non plus quasi exclusivement par un moteur de recherche.
2009 – 4G
Lancement des réseaux 4G (4ème génération), qui permettront des débits de l'ordre de 5Mbps, contre 250Kbps par seconde pour la 3G (3ème génération), soit l'équivalent de l'ADSL (Asymmetric Digital Subscriber Line) sur un mobile.
2009 – ANSSI
L'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (ANSSI) est un service français créé par décret en juillet 2009. Elle à pour mission la défense des systèmes d’information de l’État mais elle est aussi chargée d’une mission de conseil et de soutien aux administrations et aux opérateurs d’importance vitale.
2009 – SHODAN
Shodan est un moteur de recherche créé en 2009 par John Matherly. Ce site référence le résultat de balayages de ports massifs effectués sur le réseau Internet, il est ainsi possible de lister les équipements connectés à Internet et d'accéder à des informations sensibles (publiques).
2010 – iPad
Steve Jobs, présente l'iPad, une tablette tactile connectée à Internet conçue et développée par la société américaine Apple. Apple a vendu 3 millions d'iPad dans les 80 jours suivant sa sortie
2011 – Trello
Trello est un outil de gestion de projet en ligne inspiré par la méthode Kanban de Toyota. Il repose sur une organisation des projets en planches listant des cartes, chacune représentant des tâches. Les cartes sont assignables à des utilisateurs et sont mobiles d'une planche à l'autre, traduisant leur avancement.
2012 – Julian Assange
Julian Assange est un informaticien, journaliste et cybermilitant australien. ll est surtout connu en tant que fondateur, rédacteur en chef et porte-parole de WikiLeaks. Le 19 juin 2012, Julian Assange se réfugie à l’ambassade d’Équateur à Londres, où il vivra pendant 7 ans. Le 11 avril 2019 il est est arrêté dans l'enceinte de l'ambassade par la police britannique.
2013 -QWANT
Qwant est un moteur de recherche français. Il annonce depuis son lancement ne pas tracer ses utilisateurs, ni vendre leurs données personnelles, afin de garantir leur vie privée, et se veut neutre dans l'affichage des résultats.
2013 – French Tech
La French Tech est un label français attribué à des pôles métropolitains reconnus pour leur écosystème de startups, ainsi qu'une marque commune utilisable par les entreprises innovantes françaises. Neuf villes françaises ont reçu le label French Tech en novembre 2014 lors d'une première vague de labellisation, dont Rennes.
2013 – Edward Snowden
Edward Joseph Snowden, employé de la Central Intelligence Agency (CIA) et de la National Security Agency (NSA), a révélé l'existence de plusieurs programmes de surveillance de masse américains et britanniques.
2014 – Slack
Slack est une plate-forme de communication collaborative propriétaire (SaaS) ainsi qu'un logiciel de gestion de projets créé par Stewart Butterfield (en), Eric Costello, Cal Henderson et Serguei Mourachov. En juin 2019, la startup est valorisée à 20 milliards de dollars.
2015 – Apple Watch
L'Apple Watch est une montre connectée crée Apple et commercialisée en avril 2015. Trois jours après sa sortie, l'Apple Watch dépasse le million d'exemplaires vendu. La navigation dans son interface repose sur une couronne digitale et un écran tactile à réponse haptique.
2016 – RGPD
Le Règlement général sur la protection des données a été publié le 4 mai 2016 dans le Journal officiel de l'Union européenne. Ce règlement, applicable à partir du 25 mai 2018, est "obligatoire dans tous ses éléments et directement applicable dans tout État membre"
2017 – NotPetya
NotPetya est un logiciel malveillant de type wiper (il détruit les données), mais apparait sous la forme d'un rançongiciel. Son mécanisme de propagation permet de le classer comme ver informatique. Il exploite la faille EternalBlue, volée à la NSA par le groupe de pirates informatiques The Shadow Brokers.
2018 – SpaceX & Tesla
SpaceX réussit le lancement de la première fusée Falcon Heavy et met en orbite la Tesla Roadster rouge cerise 2008 d'Elon Musk.
2019 – IPcyb
Création de l'agence d'Information et de Protection IPCyb par Régis Le guennec.
2020 – 5G
La 5G est la cinquième génération des standards pour la téléphonie mobile, elle prolonge l'exploitation technologique LTE. Elle devrait permettre de bénéficier de débits de télécommunication mobile de plusieurs gigabits de données par seconde et permettra le développement de nouveaux usages numériques.
2020 – Fugaku
2,8 fois plus rapide que le supercalculateur d'IBM, soit 415,53 pétaflops (1 pétaflop correspond à un million de milliards d'opérations à la seconde). Fugaku à déjà commencé à être utilisé dans le cadre des recherches sur le Covid-19.
2021 – A SUIVRE
Bravo, vous êtes arrivé jusqu'ici ... félicitation ! #QuelCourage
Paramètres
Lorsque vous visitez notre site Web, des informations peuvent être stockées via votre navigateur, généralement sous forme de cookies. Vous pouvez modifier ici vos préférences de confidentialité ou via le menu de bas de page et la page Politique de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut affecter votre expérience sur notre site Web et les services que nous proposons.